Mosley : "plus de formule 1 en 2010 ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mosley : "plus de formule 1 en 2010 ?

Message par Invité le Jeu 9 Oct 2008 - 0:51

Les coûts menacent la F1



Au delà de la crise financière qui touche le monde depuis quelques semaines, la Formule 1 rencontre elle aussi de grandes difficultés qui risqueraient de la mettre à mal dans deux ou trois ans.

Max Mosley, président de la fédération internationale de l’automobile, a fait part de ses craintes quant à l’avenir de la Formule 1. Selon lui, la situation est grave et il faut réagir rapidement.

"C’est devenu évident, bien avant les difficultés économiques actuelles, que la Formule 1 n’était pas viable," a expliqué Mosley lors d’une interview accordée à la BBC.

"Pour parler clairement, une écurie de fond de grille ne peut pas espérer réunir plus de - en incluant l’argent qu’elle reçoit de Bernie - disons 40 millions d’euros, ce qui constitue une somme énorme dans le monde réel, mais c’est le maximum qu’elle peut réunir. Pour courir aujourd’hui, ils ont besoin de deux ou trois fois ce montant, et même avec ça ils sont en fond de grille."

"Vous ne pouvez pas mener un business où les dépenses sont deux à trois fois supérieures aux revenus. Pas pendant très longtemps. Pour le moment, ça dépend des millionnaires - où des milliardaires, nous n’avons plus de millionnaires - les millionnaires les subventionnent, des gens comme Vijay Mallya de Kingfisher ou Dietrich Mateschitz de Red Bull. Sans eux, ces équipes ne seraient pas là."

"Nous avons déjà deux places vides et nous allons probablement encore perdre deux ou trois écuries indépendantes. La Formule Un ne peut pas continuer comme ça, c’est évident depuis longtemps. Actuellement nous avons 20 voitures. Si nous perdons deux équipes, nous en aurions 16 ; avec trois équipes, 14. Ce ne serait plus une grille crédible."

"Certains constructeurs pourraient être en difficulté également parce que si vous regardez le prix de leurs actions, des profits, des ventes, les jours où ils pouvaient jeter 100, 200 ou 300 millions d’euros par an
car c’est ce que coûte la F1 à ces grosses compagnies - sont révolus. Je pense vraiment que c’est une situation très sérieuse.
"

"Si nous n’arrivons pas à résoudre ça pour 2010, nous serons en sérieuse difficulté. Je pense que nous pouvons surmonter ça en 2009, mais si nous ne faisons rien pour 2010, nous risquerions d’avoir de sérieux problèmes."

Selon Mosley, afin de stopper l’inflation les coûts de la F1, il faudrait réduire de façon drastique le développement des moteurs et des boîtes de vitesses. Reste à savoir si les écuries approuveront de telles mesures.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum